En route vers votre prochaine aventure


Deprecated: Creation of dynamic property ET_Builder_Module_Comments::$et_pb_unique_comments_module_class is deprecated in /var/www/vhosts/darwin2009.fr/httpdocs/wp-content/themes/Divi/includes/builder/class-et-builder-element.php on line 1417

Japon

PVT Japon

PVT Japon : toutes les infos sur la procédure d'obtention

Partir au Japon, c’est découvrir un pays fascinant et une culture radicalement différente de la nôtre, et c’est bien pour cela que cette destination attire autant de voyageurs. Et quoi de mieux qu’un long séjour pour apprécier pleinement ce pays ? Cela tombe bien, le Programme Vacances Travail a été créé spécialement pour favoriser les échanges culturels entre les pays, et permettre aux jeunes voyageurs de partir à l’étranger pour une durée prolongée.
Vous avez envie d’aller vivre au Japon pour toute une année ? Dans ce guide, vous pourrez trouver toutes les informations utiles sur le PVT Japon.

Qu’est-ce que le Programme Vacances-Travail ?

Le Programme Vacances Travail, ou Working Holiday Visa en anglais, est un programme mis en place entre plusieurs dizaines de pays, pour favoriser la mobilité des jeunes en leur permettant de partir à l’étranger pour une longue durée (un à deux ans selon les pays), tout en ayant la possibilité d’exercer une activité professionnelle en toute légalité pour financer leur séjour 🙂

Il ne s’agit pas à proprement parler d’un visa de travail, puisque le but premier des voyages PVT reste le tourisme. Ce programme s’adresse aux voyageurs de 18 à 30 ou 35 ans selon la destination, qui veulent avant tout découvrir une autre culture. Mais pouvoir gagner de l’argent pour subvenir à ses besoins et avoir l’occasion d’acquérir une expérience professionnelle à l’étranger sont bien sur des avantages très intéressants !

Le PVT Japon en détail

partir au japon

Le PVT pour le Japon s’adresse aux jeunes de 18 à 30 ans et permet de rester au Japon pour une période maximale de 12 mois. Ce programme s’adresse uniquement aux personnes qui souhaitent faire un séjour principalement touristique, d’une durée d’au moins 6 mois.

Depuis 2020, la demande ne peut plus se faire en ligne. Il est donc nécessaire de se rendre en personne dans l’un des quatre consulats du Japon en France. Une fois obtenu, le PVT Japon ne pourra être ni prolongé ni renouvelé.

Sur place, le PVT Japon permet d’exercer un emploi pour financer en partie un séjour. Les voyageurs doivent se conformer aux règles du travail au Japon et aux conditions imposées par le contrôle de l’immigration. Les infractions peuvent mener à une annulation du PVT et à une expulsion du territoire japonais. Le PVT Japon est plutôt simple à obtenir pour les personnes qui répondent aux différents critères d’admission, mais dans le cas contraire, il faudra alors se tourner vers un autre type de visa. Les personnes qui souhaitent avant tout travailler (plus de la moitié du temps) ou suivre des études (pendant plus de 3 mois) devront plutôt obtenir un visa de travail ou un visa étudiant 🙂

L'assurance pvt pour votre séjour au japon 💡

Même si les assurances PVT ne sont pas obligatoires pour le Japon étant donné que vous serez obligé de souscrire à la sécurité sociale japonaiseje vous recommande toutefois de vous renseigner sur la formule Chapka Cap Working Holiday accessible dès 36 €/mois. Elle offre toutes les garanties d’assurance et d’assistance nécessaires et vous permettra de voyager durant plusieurs mois en toute sérénité grâce notamment à une couverture médicale complète, à la Responsabilité Civile, à l'assistance rapatriement, à la téléconsultation 24 h/24 et 7 j/7, à l'assurance bagages, l'avance de caution pénale ou encore à la couverture Covid.

Pour en savoir plus sur la formule Chapka Cap Working Holiday, cliquez ici

Quelles sont les conditions à remplir pour obtenir un PVT Japon ?

Avant de faire la demande d’un PVT pour le Japon, il est important de vérifier que vous remplissez bien toutes les conditions requises pour obtenir une réponse favorable. Les prérequis pour l’obtention d’un PVT Japon sont les suivants :

  • Être âgé de 18 à 30 ans lors de la demande. C’est bien la date de la demande qui compte, une fois celle-ci effectuée, il est possible de recevoir une réponse favorable et de débuter un PVT même à 31 ans.

  • Faire une demande de PVT Japon pour la première fois. Si vous avez déjà fait un PVT au Japon, ou même si vous avez simplement déjà fait une demande et obtenu une réponse favorable sans pour autant faire le voyage, votre demande ne sera plus acceptée. En revanche, si vous avez déjà fait un ou plusieurs PVT dans d’autres pays, vous pouvez tout à fait faire une demande de PVT au Japon.

  • Avoir un passeport valide émis dans l’un des 20 pays qui ont signé des accords avec le Japon dans le cadre du PVT. Le passeport que vous utiliserez pour faire ce voyage devra obligatoirement être le même que celui utilisé pour faire la demande. Il est donc important de vérifier que celui-ci sera bien valide jusqu’à la date de fin de votre voyage au Japon.

  • Disposer de ressources suffisantes pour assurer vos dépenses au moins au début du séjour. Un justificatif bancaire est requis lors de la demande, celui-ci doit prouver que les voyageurs disposent au minimum de 3 100 €. En plus, il faut être en possession d’un billet d’avion-retour, ou justifier de 1 400 € supplémentaires, soit au total 4 500 € minimum.

  • Être en bonne santé. Des questions relatives à l’état de santé ou aux antécédents médicaux sont abordées pendant la demande et vous devrez fournir un certificat médical.

  • Ne pas voyager avec des personnes à charge.

L’assurance voyage pour PVT Japon

higashiyama tokyo

Les pays qui ont signé des accords PVT avec la France exigent pratiquement toujours que les voyageurs disposent d’une assurance voyage adaptée. Mais le Japon fait figure d’exception, puisque l’assurance voyage n’est pas obligatoire.

La raison tient au fait qu’au Japon, pendant votre PVT vous serez dans l’obligation de souscrire à la sécurité sociale japonaise. Vous serez ainsi rattaché à la municipalité où vous résiderez et une partie de vos soins seront pris en charge (généralement environ 70 %). Dans certains cas précis, votre employeur vous proposera une mutuelle complémentaire pour la prise en charge du reste, mais la plupart du temps, vous aurez quand même besoin d’une assurance complémentaire pour bénéficier de couvertures suffisantes. Pour en savoir plus sur les assurances complémentaires, n'hésitez pas à vous renseigner sur la formule Cap Working Holiday de Chapka 🙂

Les assurances des cartes bancaires ne sont pas adaptées aux PVT (en premier lieu parce qu’elle ne couvre que les voyages de 3 mois ou moins) et le système de santé japonais fait partie des plus chers au monde, particulièrement en ce qui concerne l’achat de médicaments. Souscrire une assurance PVT Japon est donc grandement recommandé, même si elle n’est pas exigée par les services de l’immigration japonais.

Cliquez ici pour souscrire à l'assurance Cap Working Holiday de Chapka

Comment faire la demande d’un PVT Japon ?

Chaque année, un quota d’environ 1 500 à 2 000 places est prévu pour les ressortissants français. Ces dernières années, le quota a parfois été atteint, il est donc important de faire sa demande avec le plus grand soin pour mettre toutes les chances de son côté.

La demande du PVT Japon se faire en trois étapes :

  • La préparation du dossier
  • Le dépôt de la demande au consulat
  • Le retrait du visa au consulat

La constitution du dossier de demande de PVT Japon

La première étape consiste à imprimer (sans agrafer et si possible recto verso) et à remplir (en caractères d’imprimerie et en anglais uniquement) le formulaire de demande de visa pour le Japon, que vous pouvez retrouver sur le site officiel du Ministère des Affaires étrangères du Japon.

informations

Ce formulaire est le même, quel que soit le type de visa demandé, c’est pourquoi certaines rubriques ne concernent pas les PVT. Si vous avez un doute, laissez la case vide, vous pourrez la remplir au besoin sur la demande d’un employé de l’Ambassade lors du dépôt de votre dossier 🙂

En plus du formulaire, vous devrez rassembler les documents suivants :

  • Une photo d’identité récente, à coller sur le formulaire de demande.

  • Votre passeport avec au moins deux pages vierges, ainsi qu’une photocopie des pages de votre passeport où figurent les informations d’identité.

  • Un justificatif bancaire datant de moins d’un mois avec au minimum 4 500 € : si vous disposez d’un billet d’avion aller-retour avec une date modifiable au moins 6 mois après votre départ, un justificatif de ressources de 3 100 € sera accepté. Dans ce cas, vous devrez aussi présenter un relevé de compte qui atteste que le montant du billet a déjà été prélevé.

  • Dans le cas où votre adresse actuelle est dans une autre zone géographique que celle de l’adresse qui figure sur votre passeport, vous aurez également besoin d’un justificatif de domicile (facture d’électricité, quittance de loyer…).

  • Une lettre en français ou en anglais expliquant pourquoi vous faites la demande d’un visa et pourquoi vous avez envie de découvrir le Japon.

  • Le formulaire de projet d’activités au Japon, rempli en anglais ou en français, où vous devrez détailler ce que vous prévoyez de visiter et les activités que vous envisagez d’exercer, ainsi que le budget que vous avez l’intention d’y consacrer (vous pouvez imprimer plusieurs fois cette page si une seule ne suffit pas). Ce document permet de vérifier que votre PVT a été préparé sérieusement.

  • Un CV en anglais ou en français (vous pouvez suivre ce modèle fourni par l’ambassade japonaise ou le rédiger librement)

  • L’original d’un certificat médical datant de moins d’un mois et attestant de votre bonne santé, à demander à votre médecin traitant.

Le dépôt de la demande au consulat du Japon

Pour l’instant, la demande ne peut plus se faire en ligne. Il n’est pas non plus possible d’envoyer un dossier par la poste. Pour toute demande de PVT Japon, il est donc obligatoire de se rendre en personne dans un consulat du Japon. Les consulats du Japon en France sont au nombre de 4 :

  • L’ambassade du Japon en France, à Paris
    Adresse : 7 Av. Hoche, 75008 Paris
    Horaires : du lundi au vendredi de 9 h 45 à 12 h
    Tél : 01 48 88 62 00

  • Le Consulat général du Japon, à Strasbourg
    Adresse : 20 Pl. des Halles, 67000 Strasbourg
    Horaires : du lundi au vendredi de 9 h à 12 h et de 14 h à 17 h
    Tél : 03 88 52 85 00

  • Le Bureau consulaire du Japon, à Lyon
    Adresse : 131 Bd de Stalingrad, 69100 Villeurbanne
    Horaires : du lundi au vendredi de 9 h à 12 h et de 13 h 45 à 16 h 30
    Tél : 04 37 47 55 00

  • Le Consulat général du Japon, à Marseille
    Adresse : 132 Bd Michelet, 13008 Marseille
    Horaires : du lundi au vendredi de 9 h à 12 h et de 13 h 45 à 16 h 30
    Tél : 04 91 16 81 81

Il est obligatoire de faire votre demande dans l’établissement qui correspond à votre zone géographique de résidence. Vous pouvez consulter les différentes zones en vous rendant sur le site officiel de l'Ambassade du Japon en France pour déterminer de quelle zone vous dépendez (les habitants des DROM-COM ou les personnes qui vivent à l’étranger sont rattachés à l’ambassade de Paris). Aucune demande n’est possible depuis un pays étranger, et les demandes doivent obligatoirement être faites en personne.

Pour les demandes à l’ambassade de Paris, vous devrez obligatoirement prendre rendez-vous. La demande de rendez-vous se fait par mail à cette adresse : rdv.visa@ps.mofa.go.jp
L’objet du mail doit être « RDV WH » et le contenu du mail doit préciser votre nom et prénom, votre date de naissance, votre adresse complète, votre nationalité et au moins 3 dates où vous serez disponible pour vous rendre sur place.

informations

Pour les demandes dans les autres consulats japonais, la prise de rendez-vous n’est généralement pas nécessaire, mais mieux vaut appeler avant de vous rendre sur place pour obtenir une confirmation. Le jour de la demande, vous devrez être en mesure de présenter tous les documents demandés. L’agent du consulat pourra vous aider à terminer de remplir le formulaire de demande en cas de besoin.

Le retrait du visa au consulat

Une fois que votre demande sera bien effectuée, elle sera rapidement étudiée par les services du consulat. Vous obtiendrez généralement une réponse positive en quelques minutes et vous pourrez ainsi récupérer votre ticket de retrait, qui vous servira à récupérer votre visa (ainsi que votre passeport qui aura entre temps été conservé par le consulat) quelques jours plus tard.

La date de retrait est inscrite sur ce ticket que vous devrez conserver précieusement. Il s’agit de la date à partir de laquelle vous pourrez aller cherchez votre visa, mais si vous n’êtes pas disponible ce jour précis, pas de souci, vous pourrez vous y rendre plus tard. Si vous ne pouvez aller le récupérer en personne, vous pouvez demander à un proche d’y aller pour vous, en lui fournissant le ticket de retrait original.

Bien se préparer pour un PVT au Japon

visa pvt japon

Pour que votre PVT se déroule au mieux, il faudra faire preuve d’organisation :

  • Vérifiez la date de validité de votre passeport. Il devra être valide pour toute la durée du séjour, au besoin, il faudra donc le faire renouveler avant de faire votre demande.

  • Achetez votre billet d’avion, si possible avec une date flexible et un retour possible plus de 6 mois après votre départ

  • Si vous quittez un emploi pour partir au japon, inscrivez-vous à Pôle Emploi et faites suspendre vos droits

  • Si vous quittez votre logement, pensez à déposer un préavis
  • Pensez à résilier les abonnements qui ne vous serviront pas (électricité, salle de sport, Internet…)

  • Consultez votre banque et assurez-vous de pouvoir payer au Japon, au moins pour les premiers temps. Prévoyez aussi un peu de monnaie japonaise.

  • Souscrivez une assurance PVT, elles ont parfois un délai de carence et il est donc nécessaire de souscrire quelques jours avant le départ.

  • Achetez votre Japan Rail Pass, qui vous sera très certainement d’une grande utilité les premières semaines

  • Préparez vos bagages avec soin en faisant attention à ne rien oublier, et veillez à ce qu’ils ne pèsent pas trop lourd

  • Faites particulièrement attention à ne pas oublier les documents (notamment ceux à présenter aux services de l’immigration). Vous pouvez vous les expédier par mail pour être sûr de toujours pouvoir y accéder.
tsukiji marche japon

Évidemment, il est également important d’être préparé à ce qui vous attend au pays du soleil levant 🙂 Parler japonais est vraiment nécessaire pour entreprendre un PVT Japon. Inutile d’être un expert dans cette langue (et la maîtrise de l’écrit n’est pas forcément utile non plus), mais il est important de se débrouiller relativement bien à l’oral. Un niveau correct en anglais pourra également vous aider. Si vous n’avez pas une certaine compréhension du japonais, les chances de trouver un emploi sur place sont quasi nulles en dehors de quelques compagnies internationales. Si vous rêvez de faire un PVT Japon, la première étape est donc de prendre des cours de japonais.

Vous renseignez un maximum sur le Japon avant votre départ sera forcément utile une fois que vous serez sur place. Je vous recommande notamment de prendre le temps de découvrir quelques spécificités du pays et de vous familiariser avec :

  • Le marché du travail japonais (types de métiers, heures de travail, salaire moyen…)
  • Le coût de la vie au Japon (nourriture, logements…)
  • Les moyens de déplacement
  • Les types de logements
  • Les démarches pour ouvrir un compte bancaire
  • Les démarches pour obtenir une carte SIM Japon et pour s’abonner à Internet…

Les démarches après l’arrivée au Japon

La carte de résident

Une fois que vous serez arrivé au Japon, vous aurez encore quelques démarches à accomplir pour être bien en règle pendant tout votre séjour. C'est le cas notamment de la carte de résident. Dès votre arrivée au Japon, vous devrez obtenir votre carte de résident (Zairyu Card), un document obligatoire pour toutes les personnes qui restent plus de 90 jours sur le sol japonais.

Généralement, cette carte vous sera remise automatiquement par les services de la douane dès votre arrivée dans l’un des aéroports internationaux du pays. Si ce n’est pas le cas, rendez-vous dès que possible dans un bureau d’immigration pour en faire la demande.

Votre Zairyu Card vous aidera pour simplifier d’autres démarches, notamment pour la recherche de logement et d’emploi, ainsi que pour l’ouverture d’un compte bancaire ou pour souscrire un abonnement téléphonique. Il est donc très important de l’obtenir rapidement 😉

La sécurité sociale japonaise

Quand vous aurez obtenu votre carte de résident, vous devrez vous rendre dans la mairie de votre ville ou de votre quartier pour y faire apposer votre adresse. Par la même occasion, vous pourrez souscrire à la sécurité sociale japonaise, une obligation légale pendant un PVT, qui vous permettra de bénéficier d’une couverture santé partielle, que votre assurance PVT pourra compléter. Généralement, cette souscription vous coûtera environ 15 € par mois.

Vous serez également inscrit au système « My Number » et vous obtiendrez une carte qui vous sera utile pour d’autres démarches, par exemple si vous avez besoin de recevoir un virement d’argent venant de l’étranger sur votre compte bancaire japonais.

Nenkin, la pension de retraite

L’inscription à la pension de retraite fait également partie des démarches obligatoires au début d’un PVT au Japon, pour les personnes de plus de 20 ans. En effet, tous les travailleurs doivent cotiser à cette pension même les voyageurs qui sont dans le cadre d’un PVT. D’ailleurs, travailler au Japon permet de valider des trimestres de retraite en France. Cette inscription se fait également en mairie.

L’enregistrement auprès du consulat de France

Cette démarche n’est pas une obligation, mais vous inscrire sur les registres du consulat de France au Japon pourra vous permettre de simplifier certaines démarches et d’obtenir de l’aide dans certaines situations 😉 Cette inscription sur fait en ligne sur le site officiel de l’ambassade de France à Tokyo.

La traduction certifiée du permis de conduire

Si vous prévoyez de conduire au Japon, vous ne pourrez pas utiliser votre permis de conduire classique ou un permis de conduire international. Sur place, vous devrez faire une demande de traduction certifiée de votre permis de conduire auprès de la Japan Automobile Federation (JAF).

FAQ

visiter le japon
  • Quelle est la durée maximale d’un PVT au Japon ?

Les PVT au Japon durent au maximum 12 mois.

  • Combien coûte un PVT Japon ?

La demande et l’émission du visa sont gratuites. L’assurance PVT, qui est plus que recommandée, vous coûtera environ 400 € à 450 € pour une année. Vous devrez aussi justifier de 3 100 € sur votre compte en banque et posséder un billet retour. Au total, il est donc nécessaire de disposer d’environ 4 500 € pour débuter un PVT.

  • Peut-on voyager en dehors du Japon pendant un PVT ?

Si vous prévoyez de partir temporairement dans un autre pays pendant votre PVT au Japon, vous devrez préciser aux services de l’immigration que vous allez revenir. Vous aurez à remplir un document qui sera accolé à votre passeport et qui vous servira à votre retour (vous aurez aussi besoin de présenter votre Zairyu Card).

  • Quand faut-il faire la demande d’un PVT Japon ?

Comptez généralement une à deux semaines pour obtenir votre PVT après avoir effectué la demande en consulat. Après la date de votre demande, vous disposerez d’un an pour débuter votre séjour au Japon. Pour plus de sécurité, mieux vaut donc prendre un peu de marge et demander votre rendez-vous au moins un mois avant la date de votre départ.

  • Quels types de métiers sont accessibles pendant un PVT au Japon ?

Généralement, la plupart des personnes qui partent pour un PVT au Japon exercent des petits boulots appelés « baito ». Il peut s’agir notamment de faire la plonge, d’être serveur ou de faire un travail de manutention. On trouve aussi beaucoup de personnes qui financent leur voyage en donnant des cours de français ou d’anglais.
Les participants aux PVT ne sont pas autorisés à exercer certains métiers, notamment ceux qui pour les autorités japonaises ne respectent pas les « bonnes mœurs » (emplois dans les boites de nuit, les salles de jeu, les cabarets…).

C'est tout pour cet article sur le PVT Japon, j'espère que vous avez désormais toutes les infos nécessaires pour entreprendre les démarches administratives et vous envoler au pays du soleil levant 😀 Si vous voulez préparer au mieux votre séjour, je vous recommande de consulter mes articles sur le prix d'un voyage au Japon ou que faire au Japon.

Une note pour cet article ?
 3 avis (4.7/5)
0 commentaires
Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *